Un balcon est une plate-forme ouverte sur le côté d’un bâtiment, généralement à l’étage.

Le balcon, est-il une partie commune ?

Un balcon est une plate-forme ou une saillie, généralement de forme rectangulaire, située à l’extérieur d’un étage d’un bâtiment. Elle est généralement limitée par une balustrade ou un garde-corps. Lire aussi : Les meilleures balancelles pour votre jardin. Les balcons sont généralement réalisés en tenant compte des dimensions du bâtiment, ce qui les rend généralement de forme rectangulaire. Ils peuvent être placés sur toute la façade d’un bâtiment ou sur un seul côté. Les balcons offrent un espace extérieur limité mais agréable où l’on peut profiter de la vue, de l’air frais et du soleil.

Voir aussi

Les parties d’un balcon – les bases

Un balcon est une plate-forme qui s’étend au-delà d’un étage d’un bâtiment, généralement au rez-de-chaussée. Sur le même sujet : Jacuzzis et spas : quelle est la différence ? La forme d’un balcon est limitée par l’espace disponible lors de la construction et doit tenir compte des dimensions de la pente de la façade du bâtiment.

Un balcon est généralement un espace ouvert, exposé aux intempéries et au soleil. Il est donc important lors de la construction de respecter les dimensions de la pente de la façade du bâtiment.

Un balcon offre une vue imprenable sur l’extérieur et permet de profiter de l’air frais. C’est un endroit idéal pour se détendre et admirer la vue.

Un balcon est généralement un espace limité, il est donc important de bien le concevoir pour tirer le meilleur parti de son potentiel.

Comment savoir si c’est une partie commune ?

Il existe plusieurs façons de savoir si un balcon est une partie commune ou non. La première est de regarder la forme. Un balcon dépassant de la façade d’un immeuble est généralement considéré comme une partie commune. Ceci pourrait vous intéresser : Quelle est la hauteur minimale d’un garde-corps? Cela signifie que les dimensions de l’espace doivent être respectées et que la réalisation de l’extérieur doit être limitée. Si vous avez un balcon au dernier étage, il est généralement considéré comme un espace privé. Cela vous donne plus de liberté dans la réalisation de l’extérieur, mais vous devez toujours respecter les dimensions de l’espace.